Interface

Figure 1: Tableau de bord

L’interface est celle de WordPress avec quelques ajouts. Nous divisons cette interface en quatre catégories, soient l’ajout de contenus, le paramétrage, les extensions et la zone de modifications.

Ajout de contenus

Figure 2: Ajout de contenus

Articles: Cet onglet permet d’ajouter, de modifier ou de supprimer un article ou un billet sur votre carnet de recherche. C’est également dans cette section que vous pourrez créer les catégories pour classifier vos différents articles.

Médias: Cet onglet permet de gérer les images et fichiers utilisés sur votre carnet. Normalement, vous ne devriez avoir à accéder à cet onglet que lorsque vous avez des modifications à apporter à un fichier en particulier. L’ajout des médias se fera généralement directement via l’article ou la page.

Pages: Cet onglet permet d’ajouter, de modifier ou de supprimer une page. À la différence des articles, les pages sont faites pour être modifiées dans le temps en cas de changement. Vous pouvez donc ajouter une page À propos, un formulaire de contact ou encore un portfolio.

Commentaires: Cet onglet permet de gérer les commentaires. Vous avez la possibilité d’activer ou de désactiver les commentaires dans les paramètres ou bien individuellement sur chaque article. Vous pouvez autoriser, supprimer ou identifier un commentaire comme indésirable.

Tablepress: Cet onglet est un ajout par rapport à WordPress permettant de concevoir de vastes tableaux de données qui peuvent être interrogés. Un chapitre sera consacré à cet outil.

Resumes: Cet onglet vous permet de créer votre curriculum vitae pour votre carnet. Quitte à avoir un outil de diffusion, profitez-en pour créer une version numérique de votre CV.

Elementor/Modèles: Cet onglet permet de gérer le constructeur de pages Elementor que nous explorerons ultérieurement.

Paramétrage

Figure 3: Paramétrage

Apparence: L’onglet Apparence permet de choisir un thème pour votre carnet de recherche, puis de la personnaliser. Vous pourrez également dans cet onglet concevoir vos menus et ajouter des «widget».

Extensions: Cet onglet permet d’activer ou désactiver certaines extensions. Ces extensions vous permettront d’ajouter ou enlever certaines fonctionnalités. Par exemple, Tablepress, Elementor ou Resumes sont des exemples d’extensions.

Utilisateurs: Cet onglet permet de gérer les utilisateurs de votre site. Dans les faits, cet onglet ne vous permet en réalité que d’ajouter d’autres auteurs à votre carnet de recherche.

Outils: Dans Outils, vous pourrez importer ou exporter votre contenu. Vous pouvez donc transférer votre ancien blog WordPress grâce à cet onglet.

Réglages: Cet onglet vous permet de gérer les paramètres de votre site, mais aussi les paramètres de certaines extensions.

Les extensions

Figure 4: Les extensions

Elementor/Modèles: Cet onglet permet de gérer le constructeur de pages Elementor que nous explorerons ultérieurement.

Shortcodes Ultimate: Cet onglet permet de gérer les codes courts. Ces codes peuvent être ajoutés dans vos articles ou vos pages et permettent d’ajouter certains types de contenus.

RSS Aggregator: Vous pouvez créer avec cet outil une liste de flux RSS à suivre, que vous pourrez lister sur l’une de vos pages.

Enlighter: Enlighter est un outil de coloration syntaxique pour l’insertion de codes. L’onglet permet de paramétrer la coloration des langages de programmation.

Loco Translate: Logo Translate vous permet de traduire certaines fonctions de votre site, comme votre thème ou certaines extensions.

Zone de modifications

Figure 5: Zone de modifications

C’est dans cette zone que vous travaillerez. L’ensemble des onglets s’ouvriront dans cette section.

Retour haut de page